Ce sont nos conditions de vie qui font notre QI

0 10

Les différences de QI selon nos origines existent, mais s’expliquent par notre environnement intellectuel, pas par nos gènes. Demain sera vertigineux, par Laurent Alexandre.

Les racistes s’en délectent et les antiracistes n’osent pas aborder le sujet: les Africains vivant en Afrique ont de médiocres performances moyennes aux tests de quotient intellectuel (QI). Cela ne doit rien à l’ADN et tout à l’environnement, même si, depuis la fin du XIXe siècle, les racistes ont instrumentalisé la génétique pour justifier leurs préjugés pro-colonisation.  

Vous souhaitez lire la suite ?

Cet article a été publié dans le magazine L’Express.

Il est réservé à tous nos abonnés.

1€

Le premier mois sans engagement

Profiter de l’offre !

Déjà abonné au magazine papier ?

(Activez votre compte pour bénéficier gratuitement de tous les contenus payants sur tous les écrans)

Se connecter

Lire la suite depuis la source

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

commentaires

Chargement...