La CFDT met Macron en garde: il faut “partager le pouvoir”

0 6

Dans un entretien au JDD, le premier secrétaire de la CFDT Laurent Berger avertit que son syndicat se mobilisera si la réforme du code du travail franchit des “lignes jaunes.”

Comment exister, face à un nouveau pouvoir dont les moyens d’action seront très amples si l’Assemblée nationale est dominée par LREM, après les élections législatives. La question qui se pose pour les mouvements d’opposition politique est également partagée par la CFDT. Son secrétaire général, Laurent Berger, accorde un long entretien au Journal du Dimanche ce jour de second tour. 

Des risques de manifestation et de violence

Le syndicaliste exhorte Emmanuel Macron à “partager le pouvoir” avec les partenaires sociaux. “Le gouvernement ne doit pas nous squeezer”, a-t-il mis en garde. Concentrer le pouvoir entre les mains de l’exécutif, qui veut légiférer par ordonnances, “ne serait pas sans risques et sans difficultés tant les fractures sociales et territoriales sont réelles […].” Au point que la situation pourrait dégénérer car “les risques de manifestations et de violence sont importants tant la société vit sous tension.” 

Pour la réforme du code du travail, Laurent Berger trace deux “lignes jaunes”, dont la transgression pousserait la CFDT à se mobiliser contre le gouvernement. Pas question d’accepter le “référendum d’entreprise à l’usage de l’employeur en cas d’absence d’accord avec les organisations syndicales” et le “plafonnement des dommages et intérêts versés aux prud’hommes”. Un point sur lequel la CFDT est “en désaccord par principe car il est normal de toucher une réparation intégrale après un licenciement abusif”. 

La CFDT veut du grain à moudre

Laurent Berger met sur la table ses revendications: “augmenter les indemnités légales de licenciement”, “développer la place et les moyens des syndicats” et “renforcer” le rôle de la branche “en matière de qualité de l’emploi”. Au gouvernement de choisir entre “une simplification bête et méchante des relations sociales” ou “l’élaboration d’un nouveau pacte social qui articule un droit du travail supplétif élevé avec un rôle renforcé des branches et un espace de discussion dans les entreprises”. 

LÉGISLATIVES >> Retrouvez les résultats détaillés du 2nd tour dans votre ville, circonscription et département. 

Lire la suite depuis la source

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

commentaires

Chargement...