Téchnologie

« La lutte contre l’excision doit s’intensifier en Afrique »


Pour Fati N’Zi Hassane, de l’Agence de développement de l’Union africaine, l’éradication de cette pratique exige non seulement une volonté politique, mais aussi une forte implication de la société civile.

Une ancienne exciseuse montre un outil utilisé pour pratiquer les mutilations génitales, à Alakas, en Ouganda, en janvier 2018. YASUYOSHI CHIBA / AFP

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer