Téchnologie

Le bisphénol A est bien un perturbateur endocrinien, confirme la justice européenne


En 2017, la France avait obtenu que cette substance soit qualifiée d’« extrêmement préoccupante ».


Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer