Monde

Le FMI accepte d’accorder un nouveau prêt au Congo-Brazzaville



La dette du pays d’Afrique centrale, dont l’économie est plombée par la chute des prix du pétrole, est évaluée à 120 % de son produit intérieur brut.


Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer